Aller au contenu

Programme de la semaine pour la libération de la Palestine (24-29 Oct. Bruxelles)

Les revendications de la Marche forment le cadre de la semaine de mobilisation organisée à Bruxelles par Classe contre classe en coopération avec Masar Badil. Les collectifs qui se reconnaissent dans ce cadre sont invités à se joindre à cette semaine de la manière qu’il leur conviendra : manifestation artistique, culturelle ou politique, conférence, exposition ou action directe.

Classe contre classe et Masar Badil remercient les collectifs et structures qui ont déjà répondu positivement à cet appel et qui ont permis d’établir ce premier programme :

Lundi 24/10 : Présentation par Luk Vervaet du recueil Sumud : Paroles de résistance des prisonnières palestiniennes. Ce recueil reprend l’étude de Lena Meari, sur la résistance des Palestinien·ne·s lors des interrogatoires. À la librairie Novembre, 38 rue du Fort, à 1060 Bruxelles.

Mardi 25/10 : Présentation de l’édition des Oeuvres de Mohamed Boudia. Mohamed Boudia est un combattant pour l’indépendance de l’Algérie, dramaturge, il dirige le Théâtre National d’Alger à l’indépendance, mais est exilé en raison de son opposition au coup d’état militaire de 1965. Il s’engage alors pour la cause palestinienne et est assassiné par les services secrets israélien à Paris en 1975. À la librairie Météores, 207 rue Blaes, à 1000 Bruxelles.

Mercredi 26/10 : Soirée « Retour de Palestine » organisé par le collectif La Grue. Deux jeunes militant·e·s ont partagé le quotidien des Palestinien·ne·s à travers des rencontres, des visites, des participations à des manifestations, dans les villes, dans les villages et dans les camps de réfugiés. Lieu encore à définir.

Jeudi 27/10 : Symposium de solidarité avec les prisonnier·e·s palestinien·ne·s organisé par Samidoun, réseau international de soutien aux prisonnier·e·s de Palestine. Interdit et criminalisé par les autorités israéliennes, il compte plusieurs sections en Europe et dans le monde. À la Salle Aurore, 9 rue Rouppe, 1000 Bruxelles.

Vendredi 28/10 : Conférence du Secours Rouge International sur l’histoire des liens entre les mouvements révolutionnaires de Palestine, d’Europe, du Moyen-Orient (Iran, Kurdistan) et du monde arabe (Maghreb…). Dans les années ‘70, la lutte du peuple palestinien occupe une place centrale pour l’internationalisme et remplace le Vietnam comme principale ligne de front. Avec la participation de militant·e·s d’Europe et du Moyen-Orient témoins de cette période. Au DK, 70B rue du Danemark, 1060 Bruxelles.

Durant cette semaine : Exposition des affiches de Marc Rudin. En 1977, le graphiste suisse Marc Rudin rejoint la résistance palestinienne au Liban puis en Syrie. Durant cette période, il va réaliser des dizaines d’affiches pour le Front Populaire pour la Libération de la Palestine. En 1994, il est arrêté en Turquie et détenu pendant cinq ans. Exposition organisée par les Revolutionäre Jugend Zürich. Lieu encore à définir.

Et en couronnement de la semaine, le samedi 29/10 : Marche pour le retour et la libération. À l’appel de Masar Badil avec l’appui de la Plateforme Charleroi-Palestine et de l’organisation Classe contre classe. Départ 14H Square Lumumba, Porte de Namur, 1050 Bruxelles.